Le mandat

Ce qu’offre La Tuque, c’est du territoire à perte de vue, un nombre impressionnant de sentiers et de lacs à visiter, du poisson à pêcher, du gibier à chasser et de nombreuses rivières et forêts à explorer.

Mais surtout, c’est du vrai de vrai, du bon temps, des sensations fortes pour la famille et les chums. C’est un festival d’offres touristiques pour les plus aventureux d’entre eux. Et ce concept, on l’a explosé dans leur dernière campagne touristique estivale.

bouton play

Des aventuriers qui veulent du vrai

Constats

On l’a dit, on voulait attirer des touristes à La Tuque. La cible a donc été travaillée plutôt en fonction d’un profil que d’une démographie. Et ce profil, on l’a établi en découvrant que nos touristes, ils sont tantôt retraités, tantôt des gars de moteurs, des filles en roadtrip ou des jeunes familles. Ils ne veulent pas les poissons que tous les autres ont déjà.

Ils ne veulent pas marcher dans des sentiers qui ont déjà été empruntés. Ils sont blasés des destinations clichées : ils sont à la recherche d’une destination brute, vraie et authentique. Leur point commun : ils sont des aventuriers.

Pas de poudre aux yeux

Stratégie

Après avoir dressé le portrait de nos touristes, ça devenait clair qu’on devait les attirer à La Tuque par l’aventure. Ce qui se clarifiait davantage, c’était que La Tuque n’était pas une destination touristique comme les autres, c’était une aventure touristique sur tous les plans. S’y rendre? Un roadtrip. Y prendre ses vacances? Un périple.

On voulait exprimer qu’il y a tellement à faire et à découvrir à La Tuque qu’on n’a pas besoin d’essayer de te mettre de la poudre aux yeux avec de grosses attractions. Parce que c’est vrai qu’à La Tuque, on n’a pas de gros événements qui attirent les foules comme les grands festivals qu’on a choisi d’imiter, un peu ironiquement. Par contre, chaque activité ici est spéciale et bien propre au territoire, au point qu’elle pourrait devenir un événement en soi. On a donc choisi de prendre ça avec humour et d’utiliser l’autodérision pour se démarquer. Et quoi de mieux, en pleine saison estivale, que de parler de festivals?

Faux festivals, vraies aventures

Campagne

Puisque La Tuque ne manque pas de défis, on a créé des festivals pour les aventuriers. De faux festivals, évidemment, mais dans une approche ludique et originale qui montre que la ville offre réellement une variété d’opportunités et de loisirs pour ceux en quête de fun et de vrai.

On a donc exploité 4 thématiques de festivals : le festival de la sainte paix, le festival du poisson qui mord, le festival du moteur qui gronde et le festival du curieux de nature.

Utiliser les codes populaires

Les médias

Pour donner une allure de festivals aux différentes aventures latuquoises, on a emprunté les codes événementiels des grands festivals québécois. On a créé des affiches pour nos faux festivals qu’on a diffusées sur Facebook en collaboration avec Urbania-dehors, qui est un fit parfait avec la cible aventurière et outdoorsy de La Tuque.

Pour imiter les annonces de têtes d’affiche, on a produit des teasers vidéos au format Reel, dont les cibles ont été stratégiquement définies selon les caractéristiques du festival présenté. Finalement, pour créer un engouement envers les différents « festivals », on a lancé une période de prévente, un concours et on a aussi fait affaire avec plusieurs influenceurs sur les médias sociaux. Toutes nos publicités redirigeaient vers la page « forfaits touristiques » du site Web de tourisme La Tuque, afin de dévoiler l’ensemble des activités liées aux festivals.

/ Équipe
  • Directrice de compte : Shanie Dauphinais
  • Directrice de création : Karine Sylvestre
  • Stratège de marque : Jennifer Sirois
  • Gestionnaire de marque : Kessy Bradette
  • Chargée de projet : Camille Pellerin
  • Directeur artistique : Justin Béchard
  • Conceptrice-rédactrice : Julianne Beaulieu Genest
  • Designers : Pascal Boulay et Zoé Spychka
  • Stratège média : Valérie Perreault
  • Spécialiste médias numériques : Jade Maillé
  • Coordonnatrice média : Sarah-Emmy Hayes

D’autres beaux projets...
D’autres beaux projets...